La scolarisation en milieu ordinaire

Pour qui ?

Pour les enfants handicapés présentant des besoins éducatifs, pédagogiques et thérapeuthiques particuliers.

 

Pour quoi ?

2 types de scolarisation ?
 Scolarisation individuelle
Dans une classe ordinaire prévoyant des conditions d’accueil et/ou du matériel adapté.
L’enfant pourra éventuellement bénéficier d’un Auxilliaire de Vie Scolaire (A.V.S), qui aura un rôle d’accompagnement et qui contribuera à la réalisation du Plan Personnalisé de Scolarisation(P.P.S.).
L’enfant en situation de handicap peut également être pris en charge par un Service d’Education Spécialisée et de Soins A Domicile (S.E.S.S.A.D).

 Scolarisation au sein d’un dispositif collectif
Pour les enfants présentant un handicap mental, sensoriel ou moteur.
Dans une classe spéciale à l’intérieur d’un établissement scolaire ordinaire
Les Classes d’Inclusion Scolaire (C.L.I.S) les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (U.L.I.S) ou les Sections d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (S.E.G.P.A) permettent aux enfants de recevoir un enseignement adapté.

 

Modalités d'accompagenements :

Le Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S)
Le P.P.S.  définit les modalités de déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales en fonction des besoins particuliers de l’enfant présentant un handicap. La famille cosignataire du PPS, renseigne l'équipe éducative sur les aptitudes, les difficultés et les besoins de son enfant.

Le PPS est évolutif et régulièrement réajusté selon la situation de l'enfant.

L'équipe pluridisciplinaire effectue une évaluation des besoins et attentes de l'enfant.

En fonction des résultats de cette évaluation , il est proposé un Plan Personnalisé de Scolarisation.(P.P.S)

L'Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS)

L’Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) fait partie de l’équipe éducative et a un rôle d’accompagnement de l’enfant en situation de handicap. Il contribue à la bonne réalisation du Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S) et favorise la communication entre la famille, l’enfant et l’école.

Qui décide ?
La décision d’attribution d’un AVS , ainsi que la détermination de la quotité de temps nécessaire sont définis par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).
La mise en œuvre des temps d’AVS relève de la compétence de l’Education Nationale.

 

 

Comment ?

Identification des difficultés de l'enfant par l'enseignant

Si nécessaire, le directeur de l'école demande à la famille de solliciter la MDPH.

La famille a la possibilité de se faire accompagner par le référent scolaire (demander le nom du référent scolaire au directeur de l'établissement).

Qui décide ?
C’est la Commission des Droits et de l’Autonomie (C.D.A.) qui valide le Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S.) élaboré par l'équipe d'évaluation de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) en lien avec les partenaires dont les parents.



 

Téléchargements

Liens complémentaires

 

Vous êtes sur un site du portail www.sarthe.com

Mentions légales Nous contacter Plan du site